Stérilisée avant ses premières chaleurs autour de ( 5 - 6 mois), une chienne évite des tumeurs mammaires et des infections utérines futures, qui sont parfois mortelles.

C’est mieux pour vous:  La période des chaleurs n’est pas très agréable à gérer, en particulier lorsque vous sortez votre chienne et qu’une horde de mâles lui court après. Et il suffit de quelques minutes d’inattention pour qu’un soupirant plus entreprenant que les autres vous prenne de court. Il faut alors assumer une gestation non désirée.

En quoi consiste l’intervention? Sous anesthésie générale, elle dure environ une heure et vous récupérez votre animal le soir même ou le lendemain. Pendant dix jours, seules les promenades hygiéniques de courte durée et en laisse sont autorisées. 

C’est mieux pour sa santé: 

 

La stérilisation avant les premières chaleurs (autour de 4-5 mois) permet, comme chez la chienne, d’éviter plus tard les tumeurs mammaires et les infections utérines. Ce n’est pas le cas de la pilule dont les effets secondaires sont importants (tumeurs, obésité, infections) et qui revient plus cher.

C’est mieux pour vous: Si vous voulez échapper aux miaulements d’une chatte en chaleur et que les mâles des environs viennent se battre sous vos fenêtres, puis uriner sur votre paillasson, et surtout éviter la reproduction c’est la seule solution !

En quoi consiste l’intervention? L’ablation des ovaires et de l’utérus se fait sous anesthésie générale. Vous récupérez votre chatte dans la demi-journée et elle doit rester au calme, sans sortir pendant au moins 48 heures. 

• Le chat :

 

Un chat mâle non stérilisé vit trois fois moins longtemps qu’un chat castré. Les chats en quête d’une partenaire risquent davantage de se battre et de se faire écraser sur la route.

C’est mieux pour vous : L’urine d’un chat non castré empeste et quand vient la période des amours, il risque de découcher et de revenir blessé. 

En quoi consiste l’intervention? Les testicules sont retirés après incision au niveau du scrotum. Empêchez de sortir pendant 48 heures. 

La stérilisation de la chatte :

 

Beaucoup de propriétaires d’animaux considèrent encore que la stérilisation d’un animal est un acte “contre nature”. Il faut néanmoins savoir que l’ovariectomie de la chatte n’a pas pour seul intérêt de faire disparaître les comportements de chaleurs parfois difficiles à supporter mais qu’elle a également d’inestimables avantages en ce qui concerne l’état de santé futur de votre minette.

 

I. INCONVÉNIENTS DE LA STÉRILISATION :

 

La stérilisation de la chatte peut présenter quelques inconvénients:

 

Par contre, le fait de ne jamais avoir de petits n’a, contrairement à certaines idées reçues, aucune répercussion sur le bien-être et l’équilibre d’une chatte

 

- La stérilisation peut également être suivie par une prise de poids de votre animal.

 

La mise en place, juste après l’opération,  d’une alimentation tenant compte du fait que l’animal est stérilisé (et donc davantage sujet au surpoids), permettra d’éviter cet inconvénient.

 

 

II. BÉNÉFICES DE LA STÉRILISATION :

 

L’ovariectomie de la chatte (retrait des deux ovaires) a de nombreux avantages.

 

- Elle fait disparaître les comportements de chaleurs parfois pénibles (contrairement à la chienne, la chatte n’a pas de pertes sanguines lors des chaleurs mais elle se frotte partout, demande sans cesse des caresses, émet des miaulements répétitifs,insistants,...)

 

- Elle diminue le risque de contamination par des maladies sexuellement transmissibles

 

- Elle est souvent indispensable pour permettre d’équilibrer un diabète (en effet, les variations hormonales agissent sur la glycémie et rendent l’équilibrage d’un diabète par un traitement à l’insuline très difficile)

 

- Elle permet de traiter les tumeurs ovariennes et utérines (dans ce dernier cas, les ovaires et l’utérus sont retirés lors de l’intervention).

 

- Certaines chattes peuvent présenter un oedème et un gonflement soudain d’une ou plusieurs mamelles. Cette pathologie appelée mastose ou fibroadénomatose mammaire est sous dépendance hormonale et apparaît, le plus souvent, chez de jeunes animaux (2 à 3 semaines après les premières chaleurs) ou chez des chattes sous contraceptif (contraception par injection ou par prise de pilule). La stérilisation va prévenir l’apparition de cette maladie si elle est pratiquée avant même les premières chaleurs et limiter le risque d’une récidive si la chatte a déjà présenté cette pathologie.

 

- Enfin, l’ovariectomie limite le risque d’apparition de tumeurs mammaires(cancer d’origine souvent hormonale chez la chatte). Sachant que les tumeurs mammaires sont très fréquentes chez la chatte (14% de l’ensemble des cancers) et que ces tumeurs sont la plupart du temps malignes (dans 80% des cas), la stérilisation est très vivement recommandée.

 

L’âge auquel est effectuée l’opération influe sur le risque ultérieur de développer des masses mammaires. Ainsi, une stérilisation avant les premières chaleurs (vers 6 mois)  diminue de 91% le risque d’apparition de tumeurs mammaires.  Cette diminution passe à 86% pour une chatte stérilisée entre ses premières et ses secondes chaleurs (entre 7 et 12 mois), à 11% seulement entre 13 et 24 mois et une stérilisation pratiquée après les deux ans de l’animal n’a plus aucun effet sur le risque de développer un cancer mammaire.

 

L’âge idéal de stérilisation de la chatte se situe donc juste avant les premières chaleurs (vers 6 mois).